Vous êtes ici : Accueil > Présentation de la commune

Formulaire de recherche

Présentation de la commune

Carte d'identité

Nom : Vaux et Chantegrue

Habitants : valchantois

Nombre : 620 au dernier recensement

Territoire : situé dans le département du Doubs, le village fait partie de la Communauté de Communes du Plateau de Frasne et du val du Drugeon (CFD) ainsi que du canton de Frasne. Il est à 20 km de la frontière suisse et fait partie de la nouvelle région Bourgogne/Franche-Comté.

Altitude : 870 m devant la mairie

Coordonnées GPS : 46°48'38.32" N - 6°15'02.49" E

Superficie totale : 1365 ha

Superficie forêt communale : 600 ha

Spécificité naturelle : le Drugeon y prend sa source. 35,5 km plus loin, il conflue en rive gauche dans le Doubs, au lieu-dit "Tout-vent" situé à la frontière des villages de Doubs et d'Arçon après avoir traversé 14 communes et 3 cantons.


Alimentation en électricité : comme 9 autres villages aux environs, Vaux et Chantegrue est alimenté par le S.I.E.L, Syndicat Intercommunal d'Electricité de Labergement Sainte Marie. L'histoire du S.I.E.L est intimement liée à celle de l'usine hydroélectrique du Fourpérêt, construite en 1905. Depuis cette date, le Syndicat produit de l'électricité grâce au courant du Doubs pour les communes de sa zone de desserte. Plus d'infos ICI.


Notre forêt

La forêt communale de Vaux-et-Chantegrue s’étend sur 598 ha. Elle est située sur 5 territoires communaux : Vaux-et-Chantegrue, Labergement Sainte Marie, La Planée, Bonnevaux et Boujailles. Elle représente un fort potentiel de production de bois d’œuvre résineux et de bois de chauffage. Elle présente un enjeu écologique reconnu sur une superficie importante.

Elle est située entre 770 et 1050 mètre d’altitude, sur le deuxième plateau du Jura. C’est une hêtraie-sapinière. Les principales essences rencontrées sont l’épicéa, le sapin et le hêtre.

Retrouvez la carte de notre forêt communale ICI.
 
 

Petites découvertes du patrimoine

La Pyramide

Trônant sur la place de la mairie, cet édifice a été construit au XIXe siècle et permet de réguler l'arrivée en eau du hameau de Chantegrue, du village de Vaux et des fontaines. A l'intérieur de cet édifice, sorte de château d'eau, un ingénieux système de bassins en pierre se déversant les uns dans les autres sur plusieurs niveaux, assure de façon équitable la distribution de l'eau dans la commune, quelque soit le débit de la source. 


Les monuments aux morts

Le combat de Vaux en janvier 1871 a permis de ralentir l'avancée allemande pour faciliter le passage des rescapés de l'armée Bourbaki en Suisse.
C'est en hommage aux combattants et victimes qu'un monument fût érigé sur la place du village, fait très rare, en face de celui dédié aux guerres du XXe siècle. 


 

  • Flux RSS
  • Imprimer