Vous êtes ici : Accueil > LES AILES BRISÉES

Formulaire de recherche

LES AILES BRISÉES

Les Ailes Brisées

Suite au crash du Mirage 2000, une réunion publique avec les autorités civiles et militaires s'est tenue le mardi 22 janvier à la salle des fêtes de Mignovillard.

Le Colonel Stéphane Spet commandant la base aérienne  de Luxeuil et qui dirige les opérations militaires sur place prit longuement la parole:
"Non, l'Armée n'est pas la grande Muette, je répondrai à toutes les questions sauf à celles  concernant l'Enquête en cours ".

Après avoir remercié le Maire monsieur Florent Serrette et la population pour leur aide et leur accueil, il décrira sa mission décomposée en trois phases:
  • la première fut la recherche des pilotes et de la zone du crash.
  • la seconde consista à sécuriser le site avec la création d'une zone militaire interdite  balisée pour éviter les risques liés  à la pollution due au kérosène , aux chutes d'arbres et afin de sanctuariser la zone de dispersion des débris de l'avion dont la récupération est nécessaire  pour les enquêtes judiciaires et scientifiques.
  • enfin la troisième , celle qui est en cours , concerne la dépollution  du secteur afin de redonner à la forêt son aspect initial.  
Du fait que l'avion a explosé en touchant le sol, la zone impactée est relativement réduite  et une grande partie du kérosène à été détruite.
L'avion ne transportait pas d'armement.

Après les travaux d'abattages d'arbres cassés ou mutilés , le sol a été décapé autour de l'impact afin d'éliminer la terre, les débris pollués, pour les transporter dans des bâches vers des entreprises spécialisées.
Un remblai de comblement sera ensuite mis en place avec de la terre locale pour éviter le transfert de plantes invasives étrangères à la Région.

Deux sources pouvaient être infectées par la pollution due au kérosène : la source de la Papetterie  et la source de l'Ain.
Au titre du principe de précaution, la première disposera de filtres à charbon, la seconde de boudins flottants barrant l'Ain afin de retenir d'éventuelles flaques de kérosène en surface.
Les Propriétaires forestiers seront dédommagés pour les arbres abattus.

Suite aux questions posées concernant la présence régulière des avions de combat dans notre Région, le Colonel Spet a répondu que les couloirs aériens dédiés à l'Armée de l'air sont bien définis et qu'ils évitent les zones habitées , que les crashs sont très rares et que les avions sont équipés pour voler à très basse altitude sans visibilité .

"La lutte contre l'Etat Islamique et des forces armées hostiles qui préparent des attentats depuis certains pays comme le Mali, nécessite un entraînement permanent pour les pilotes.
Surprendre l'adversaire qui se dilue dans de vastes territoires, c'est le but de ces vols furtifs à basse altitude.
Protéger les Français, la Nation, cela se prépare  au-dessus de vos immenses et splendides forêts."
Telle fut la conclusion du Colonel Spet, Commandant de la base aérienne 116 de Luxeuil.

Le Commandant Baptiste Chirié et la Capitaine Audrey Michelon décédés en service aérien commandé ont été décorés à titre posthume de la médaille de la Défense Nationale échelon Or avec palmes et faits Chevaliers de la Légion d'honneur.

Jacques Tissot
 

Publié le Mardi 29 Janvier 2019 à 08:08:01

Retour à la liste

  • Flux RSS
  • Imprimer